A PROPOS

PROCHAINES EXPOSITIONS
Juillet-Août-Sept. 2024  Musée d’art contemporain Salvador Soria, exposition solo – Benissa, Espagne
Sept. 2024  Paris Design Week, Narbutas, exposition solo – 75017 Paris, France
 
DERNIERES EXPOSITIONS
Mai 2024  Académie Européenne des Arts – France, Galerie Nesle, exposition collective – 75006 Paris, France
Mars 2024  Les amis du salon d’automne Paris, Galerie Etienne de Causans, exposition collective – 75006 Paris, France
Nov. 2023  Salon Internationale du Portrait, Bastille Design Center, exposition collective – 75011 Paris, France
2006  ART LONDON, exposition collective – Londres, Royaume-Uni
2005  Maison de l’Amérique Latine, exposition collective – Paris, France
2001  Salon des Artistes Indépendants, exposition collective – Paris, France
 
RECONNAISSANCES
2021 – 2022 – 2023  Luxembourg Art Prize – Certificats de mérite artistique
 
ma mi, artist engraver on mirrors

Né en 1971 à Paris, France. Je vis et je travaille près de Paris, France et sur la Costa Blanca, Espagne.

Je suis artiste graveur et peintre sur miroirs. Je signe mes œuvres « ma mi » pour de multiples raisons qui ont un lien avec : la première syllabe de mon prénom, son écriture disjointe, le reflet de quoi que ce soit que l’on croit identique et qui ne l’est pas, les vérités invisibles et merveilleuses du miroir magique (magic mirror en anglais), l’universalité du mot maman et de son implication psychique. Depuis 1995, j’ai expérimenté l’art digital, la peinture à l’huile et l’art décoratif de miroirs associés à la mosaïque. Ma démarche artistique évolue vers la création exclusive sur miroirs neufs et anciens auxquels j’offre une seconde vie.

Je grave par petites touches irrégulières cette surface en verre pour révéler un dessin qui grâce à la diffraction des rayons de la lumière dans la matière se met à briller. Puis, j’ajoute de la peinture aux couleurs transparentes, visqueuse comme de l’huile, que j’appose, racle et épaissis sur cette surface très lisse. Ma technique apporte presque une forme de sculpture plane à mes œuvres transfigurant la matière qui nous entoure et mes personnages.

Ces deux applications se reflètent dans le fond du miroir et viennent se combiner à la lumière environnante reproduisant l’illusion d’un effet en trois dimensions, d’une énergie mouvante évoluant en fonction de l’éclairage naturel ou artificiel. J’appelle cela de la vibrance : une sensation provoquée par un trouble qui sort l’image de son inertie habituelle. L’image réalisée sur le miroir vibre de ses propres reflets modifiant ainsi l’aspect du support en lui donnant vie. Cet effet implique le regardant dès lors qu’il regarde mon œuvre, son image se confondant par superposition dans le fond du miroir pour s’y fondre.

Le miroir a le pouvoir de refléter la nature profonde des choses à l’opposé de la fonction utile que nous lui connaissons. Cette particularité, quasi psychique, est au cœur de mon univers plastique pour créer une passerelle entre le conscient et le subconscient. Sigmund Freud avait compris qu’en thérapie on peut déceler l’intimité du moi pour retrouver des éléments de sa personnalité et de sa vie par « effet miroir », cela permet d’apprendre sur soi grâce à ceux qui nous entourent et signifie que la réalité extérieure est le reflet de notre état intérieur.